Conférences

jeudi
07
Mar

Les méthodes de prospection magnétique au service de l’archéologie

Amphi G – IUT
14:15-16:00
François Lévêque | Magnéticien des milieux extrêmes, à la poursuite de la mémoire environnementale – LIENSs Université de La Rochelle
Gratuit pour les adhérents
Prix d’accès au public et/ou non abonné : 8€
Ajouter à mon agenda : +Google +Autres

La recherche d’un site se fait par la mesure de la variation spatiale du champ magnétique, à une précision dépassant le millionième de l’intensité du champ magnétique. C’est la prospection géomagnétique. Elle est réalisée à l’échelle du site à raison d’un hectare couvert par jours, mais elle peut aussi être réalisée, à échelle de l’objet, à une résolution spatiale accrue pour imager des objets de dimension modeste, décimétrique à métrique.

La caractérisation des objets du point de vue magnétique passe par des mesures d’aimantation en laboratoire. Elle permet d’identifier des phases magnétiques mêmes présentes à des concentrations très faible (jusqu’à 1 mg/Tonne).

Après une présentation du champ magnétique dans lequel nous baignons et des différentes réactions possibles de la matière vis-à-vis de ce champ magnétique, divers exemples d’applications à l’étude de site ou d’objets archéologiques seront présentés.

 

 

 

 

Après une formation en sciences de la Terre et une spécialité en paléontologie des vertébrés, François Lévêque s’est rapidement orienté vers les applications du paléomagnétisme pour dater des formations sédimentaires par la magnéto-stratigraphie, en doctorat à Montpellier.

Suite à son recrutement à Marseille, il a orienté ses travaux sur les applications environnementales et plus particulièrement sur le sol.

A son arrivé à La Rochelle, il a commencé à utiliser la mesure du champ magnétique terrestre pour réaliser des prospections, tout en travaillant sur la caractérisation magnétique des matériaux. L’exploration des grottes préhistoriques a été le moteur de la mise au point des protocoles novateurs actuellement utilisés à l’Université de La Rochelle.

Ses recherches portent sur les applications des méthodes magnétiques à l’étude de l’environnement qui nous entoure. Cet environnement ayant été impacté par les activités humaines passées, une partie importante de ses travaux concernent la recherche de structures archéologiques ou leur caractérisation.


mardi
30
Avr
Histoire de la médaille olympique
CGR Dragon
13:30-15:00
Dominique Antérion | Chargé de conservation des collections historiques de la Monnaie de Paris – Diplômé d’Histoire et d’Histoire de l’Art (École du Louvre) – Conférencier
Gratuit pour les adhérents
Prix d’accès au public et/ou non abonné : 8€
Ajouter à mon agenda : +Google +Autres
mardi
30
Avr
La représentation féminine dans les séries (2/2)
CGR Dragon
15:30-17:00
Carole Desbarats | Critique et historienne du cinéma
Gratuit pour les abonnés à la thématique
Prix d’accès au public et/ou non abonné : 8€
Ajouter à mon agenda : +Google +Autres