Conférences

Conférences  générales

L’UTL La Rochelle propose, pendant l’année universitaire (hors vacances scolaires), une cinquantaine de conférences, dites “générales”, dans de nombreux domaines : Art, Cinéma, Géopolitique, Histoire, Littérature, Médecine, Musique, Sciences, Société.

Les conférences ont lieu les mardi et jeudi à 14 h 30, durée : environ 1 h ½ suivie d’¼ d’heure de questions éventuelles. Elles sont ouvertes aux adhérents sur présentation de leur carte d’adhérent à partir de 13 h 45. A l’exception de quelques conférences réservées à ces derniers, les personnes non-adhérentes peuvent y accéder (droit d’entrée 7 €) à partir de 14 h 15 dans la limite des places disponibles.

Conférences thématiques

Des conférences thématiques sont également proposées les mardi et jeudi à 16 h 45. Elles sont regroupées dans des cycles et sont organisées par un membre bénévole de l’Association.

Les cycles de nos thématiques

Les cycles “Histoire du Cinéma”, “Histoire de l’Art” et “Histoire de la Musique” nécessitent une participation financière supplémentaire, soit par un abonnement annuel, soit par un droit d’entrée à la séance (7 €).

Les cycles “Histoire Régionale”, “Questions de Société” et “Sciences et Techniques” sont accessibles à tous les adhérents sans droit d’entrée.

Histoire de l’Art

Cycle de 12 conférences proposé par Jean-Pierre Debauve

Prix adhérent : 45 € par chèque pour l’ensemble des 12 conférences

Chaque séance est accessible aux non-inscrits au cycle au prix de 7 €.

Les séances ont lieu le jeudi à 16 h 45. 

Thème : de l’Art et des femmes

 

En 1989, des affiches sont apparues dans les rues de New York. Elles ont été placardées par le groupe d’activistes féministes les « Guerrilla Girls ». Elles souhaitaient ainsi interpeller les passants. Sur les affiches, on pouvait lire : « Faut-t-il que les femmes soient nues pour entrer au Metropolitan Museum ? moins de 5% des artistes de la section d’art moderne sont des femmes, mais 85% des nus sont féminins ».

Une importante exposition avait pourtant déjà été organisée à Milan en 1979 par la critique d’art italienne Lea Vergine: « l’autre moitié de l’avant-garde ».

Cette exposition ambitionnait de « permettre aux visages des artistes-femmes tombées de la mémoire historique, de revenir à la surface ».

Les propos que le critique d’art Giovanni Lista formulait à cette occasion n’ont rien perdu de leur actualité et ils nourriront nos travaux de cette année.

Il constatait que « tout un travail « archéologique » restait à effectuer sur la présence des femmes dans la création artistique, à cause de la rareté des œuvres dont on dispose et de l’exclusion dont elle a été l’objet sur le plan du discours historique et critique ».

Il prédisait « qu’en recherchant les témoignages historiques de la création féminine, on susciterait fatalement la discussion sur le statut de la femme créatrice, qui sera fatalement suivie de l’interrogation sur l’hypothèse d’une composante spécifique féminine de l’art. »

Évidemment, concluait-il, « l’art est comme les anges : il n’a pas de sexe ».

« Il existe pourtant toute une mythologie symbolique selon laquelle c’est à l’homme que reviendrait la « création » et à la femme la « créativité ». La connotation michelangelesque du « génie » créateur a conféré à la création masculine une dimension prophétique là où la création féminine s’exercerait seulement au niveau quotidien, à travers l’ornemental et le décoratif. »

« La présence de la création féminine dans l’histoire de l’art moderne semble parfois confirmer le thème récurrent traditionnel de la créature subordonnée, qui vit d’un éclat emprunté, comme ce fut le cas par exemple pour Xenia Bogouslavskaïa Pougny et nombre « d’artistes-femmes d’artistes », telles que Lee Krasner, Elaine de Kooning, Nadia Léger ou Dora Maar.

«On constate que la femme artiste, en tant que sujet et objet de l’exégèse critique est longtemps restée un fait exceptionnel. Un exemple parmi tant d’autres : les pages qui ont été écrites sur la peintre futuriste italienne Benedetta Cappa commencent toutes par une qualification maritale (elle est l’épouse du misogyne virulent Marinetti) et tournent autour de cet élément biographique sans proposer d’étude analytique de son œuvre ».

Mais la situation a pourtant aussi sensiblement évolué en trente ans.

« Elles@centrepompidou », l’accrochage thématique 100% féminin organisé en 2010 par Camille Morineau témoigne de cette évolution. L’ambition de « réécrire l’histoire de l’art à parité » a depuis pris la forme d’un gigantesque travail de recensement mondial des femmes artistes disponible sur awarewomenartists.com

Les grandes institutions semblent rivaliser pour accorder toute sa place à la création féminine. Et il semble que le mouvement s’accélère :

  • « ARTEMISIA 1539-1654. Pouvoir, gloire et passions d’une femme peintre » à Marmottant en 2012
  • « Mitchell Riopelle, un couple dans la démesure » au Fonds Hélène et Edouard Leclerc à Landerneau en 2019.
  • « Femmes des années 50 » Au Musée Soulages de Rodez en 2020 …

Les artistes que nos conférencières et conférenciers ont choisi de nous présenter cette année, contribueront, selon la belle formule de Lea Vergine, à « retirer les orchidées de la morgue » en ramenant au jour une part de « la moitié suicidée du génie créateur de ce siècle ».

Elle parlait du XXe siècle, pour notre part nous ne négligerons, vous l’aurez compris, ni les siècles passés, ni la création contemporaine.

 

En introduction au thème de cette année, nous vous proposons un interview de Niki de Saint Phalle, à découvrir « ICI » …

Histoire du Cinéma

Ce cycle de 6 conférences, proposé par Francis Morin, s’adresse aux adhérents cinéphiles ou non, il se décline soit sur un thème singulier ou une histoire rare, soit sur les émotions ou les sentiments autour d’une œuvre ou d’un film en particulier. Plusieurs extraits de films sont commentés par des personnalités liées à la vie du cinéma.

Forfait pour l’ensemble du cycle : 20 €
Chaque séance est accessible aux non-inscrits au cycle : 7 €

Histoire de la Musique

 

 

 

 

 

 

 

 

Cycle de 12 conférences proposé par Jean-Marc Laureau
Prix adhérent : 45 € par chèque pour l’ensemble des 12 conférences
Chaque séance est accessible aux non-inscrits au cycle au prix de 7 €.
Les séances ont lieu le jeudi à 16 h 45. 

Thème : Histoire de l’Orchestre à partir de quelques formations prestigieuses

Tous les dimanches matins sur France Musique, Christian Merlin nous place « au cœur de l’orchestre ». Avec lui, et avec d’autres éminents spécialistes, nous avons voulu explorer le passé, la structure, le fonctionnement, les coutumes, les grandes et petites histoires de quelques grands orchestres internationaux. Ce sera  l’occasion de redécouvrir tout un répertoire dans ses plus belles interprétations.

Le Cycle débutera par la conférence inaugurale de l’année proposée par Christian Merlin, critique musical et musicologue, à l’Amphi Valin à 14h30 (ouvert à tous).

Histoire Régionale

Cycle de 6 conférences proposé par Guy Majcherczyk
Prix adhérent : compris dans l’adhésion
Les séances ont lieu le jeudi à 16 h 45.

Que vous soyez originaire ou non de la région, ce cycle vous donnera l’occasion de parfaire vos connaissances, d’approfondir un événement local, de découvrir les richesses de notre département et de ses alentours …

 

Questions de société

 

 

 

 

 

Cycle de 6 conférences proposé par François Cousson et André Diverrès

Prix adhérent : compris dans l’adhésion

Les séances ont lieu le mardi ou le jeudi à 16 h 45.

Les questions de société interpellent un grand nombre d’entre nous : donner du sens au flot quotidien de l’actualité, aborder les grands enjeux de l’avenir, cibler les menaces environnementales, appréhender la réalité des difficultés de toutes sortes…Il s’agit donc d’apporter des éclairages à ces questions à partir d’exemples concrets de réalisations souvent proposés par les témoignages des acteurs régionaux.

 

Sciences et Techniques

 

 

 

 

 

 

 

 

Cycle de 8 conférences proposé par Daniel Girard
Prix adhérent : compris dans l’adhésion
Les séances ont lieu le mardi à 16 h 45.

Ces conférences, tout public, sont présentées par des membres ou amis de membres de l’UTL La Rochelle. Elles ne sont en aucun cas destinées à des spécialistes, chacun peut s’y instruire.

Les thèmes abordés sont très divers : histoire des sciences, biologie, géologie, architecture, espace, matériaux, informatique …

L’objectif de ces conférences est de faire découvrir, d’une façon simple et souvent ludique, le monde qui nous entoure et auquel nous sommes confrontés.

Venez les écouter et rejoignez-les pour présenter à votre tour, pourquoi pas, une conférence du programme 2021-2022 !

 

 

CONSIGNES DE SÉCURITÉ :
Les portes de l’amphi où ont lieu les conférences sont ouvertes à 13 h 45, la priorité est donnée aux adhérents jusqu’à 14 h 15.
Ensuite les entrées sont effectuées dans la limite des places disponibles pour toutes les personnes se présentant à l’accueil.
La séance débute à 14 h 30 précises.

Pour des raisons de sécurité, la capacité d’accueil sera rigoureusement respectée :

  • amphi G/IUT= 250 places
  • amphi Valin/Fac de Droit = 400 places
  • amphi E/IUT = 120 places
  • Pôle Communication (44 avenue Albert Einstein – en face du Technopôle) = 200 places
  • Amphi / FLLASH (parvis Fernand Braudel) = 400 places

RAPPEL PARKING IUT :
les places de parking situées dans les zones matérialisées en bleu sont réservées UNIQUEMENT au personnel de l’IUT.