Conférences

mardi
10
Jan

La littérature russophone de nos jours

Changement d’horaire
Amphi G – IUT
14:15-16:15
Charlotte Krauss | Professeure de littérature comparée – Directrice du groupe de recherches FoReLLIS – Université de Poitiers
Gratuit pour les adhérents
Prix d’accès au public et/ou non abonné : 8€
Ajouter à mon agenda : +Google +Autres

La guerre d’agression russe en Ukraine va de pair avec des fantasmes de grande puissance et le récit d’un nouvel empire russe qui déforme les faits culturels et historiques pour la propagande. Il est donc certainement temps de mettre en lumière la grande diversité de la littérature actuelle en langue russe, en accordant une attention particulière aux écrivains qui écrivent en russe mais vont bien au-delà du récit national unifié affiché par le régime politique.

Depuis la fin de l’Union soviétique, l’État russe est de fait une fédération, et même si les droits des différents « sujets » (régions) ont été fortement limités au fil des années, la Russie compte toujours un nombre très élevé de minorités ethniques, dont sont issus des écrivains célèbres. Ainsi, l’écrivaine tatare Gouzel Iakhina (née en 1977) a connu un grand succès, y compris à l’international, avec son roman Souleikha ouvre les yeux (2015), qui s’inspire du destin de la grand-mère de l’autrice. Parmi les écrivains qui, en-dehors de la Russie, se servent de la langue russe, on peut citer Andreï Kourkov qui vit en Ukraine. L’action de son roman Les Abeilles grises (2019, trad. fr. en 2022) se passe dans le Donbass et met en scène l’absurdité de la guerre attisée par la Russie et qui couve déjà depuis 2014.

À travers plusieurs exemples récents, nous reviendrons sur la longue histoire de la littérature russophone, qui, depuis longtemps déjà, n’est plus une histoire purement nationale.

 

 

 

 

Charlotte Krauss est professeure de littérature comparée à l’Université de Poitiers et directrice du groupe de recherches FoReLLIS (Formes et Représentations en Linguistique, Littérature et dans les arts de l’Image et de la Scène).

Spécialiste de l’Europe de l’Est, elle a publié de nombreux articles et édité une quinzaine d’ouvrages collectifs sur les rapports entre littérature et politique, les relations littéraires et culturelles entre l’Est et l’Ouest européen, l’épopée et l’épique, le phénomène du storytelling, ainsi que sur l’intermédialité, notamment sur la bande dessinée. En septembre 2022 paraît son ouvrage La Mise en scène de la nation. Les spectacles dans un fauteuil dans l’Europe post-napoléonienne aux Presses du Septentrion.

 

Vous trouverez, en documents associés, une petite liste d’une douzaine d’ouvrages pour les personnes qui souhaiteraient déjà se plonger un peu dans la littérature russophone actuelle. 

 

 

 

Documents associés


mardi
21
Fév
La règle de Saint-Benoît, application au management
Amphi G – IUT
14:15-16:00
Antoine Font | Guide médiateur et conférencier
Gratuit pour les adhérents
Prix d’accès au public et/ou non abonné : 8€
Ajouter à mon agenda : +Google +Autres
mardi
21
Fév
Mythe de l’abandon (autour de Didon et Énée)
Amphi G – IUT
16:30-18:15
Pascale Saint-André | Responsable des manifestations culturelles à la Philharmonie de Paris
Gratuit pour les abonnés à la thématique
Prix d’accès au public et/ou non abonné : 8€
Ajouter à mon agenda : +Google +Autres